dimanche 29 janvier 2017

Piano par Antoine Bord

Antoine Bord<br>FL. 19th. century<br>A Napoléon III gilt-bronze mounted engraved brass and tortoiseshell Boulle style marquetry inlaid ebonized upright piano<br>Paris, circa 1860-65, most possibly commissioned by the Russian Imperial court | Lot | Sotheby's M-R:

Piano droit Napoléon III avec bronzes dorés et  marqueterie Boulle
Paris, vers 1860-1865,  il aurait été  commandé pour la cour impériale russe

Estimation   20.000 - 30.000  USD   LOT VENDU. 28,125 USD
 le numéro de série 9778 , le couvercle du clavier avec une plaque métallique coulé à l'effigie de l' empereur Alexandre II, avec de gauche à droite: sa Médaille du couronnement avec portrait de profil, le sceau de l' État, et son blason personnel, laiton incrustés inscription medailles aux Expositions Universelles de Paris et Londres / H. Bord / Paris.  Hauteur 49 1/2 in .; largeur 54 1/2 in .; Profondeur 25 3/4 po.  126 cm; 138,5 cm; 65,5 cm


Jean-Denis Antoine Bord (né à Toulouse le 13 octobre 1814, et mort à Paris le 5 mars 1888) est un facteur de pianos français. Fils d'un boulanger toulousain, il s'installe à Paris en 1843 et produit 1 200 modèles de pianos originaux, améliorant la barre d'harmonique en la rendant indépendante du sommier, et déposant le brevet no 689 le 25 octobre 1858 pour une mécanique dite de "piano-parisien". En 1882, il invente le sillet sans agrafes.

La maison Bord est une des plus universellement connue et il n’est peut-être pas une marque qui ait autant pénétré dans tous les pays du monde civilisé. La faveur avec laquelle ces pianos sont accueillis provient de ce que le fondateur de cette maison comprit de bonne heure que le piano était appelé à devenir le pain du musicien  .depuis les années 1840 au 14 Bis Boulevard Poissonnière. Il a connu grand succès en tant que fabricant de pianos, pianos exportation aux tribunaux royaux et les marchés européens au cours du siècle


source :sothebys

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire