vendredi 12 juillet 2013

Jardinière en marqueterie Boulle ( écaille rouge de tortue et laiton ciselé ) et ornementations de bronze doré. D´époque Napoléon III









Ornementations sous Napoleon III

Ornementations  sur fond d'écaille rouge de tortue, d'un plateau de table, d´époque Napoléon III, XIX ème siècle.
Hauteur : 78 cm Largeur : 150 cm Profondeur : 95 cm






Source : Olive Déco
Antiquités & Brocante
à Saint-Gein



 

Meuble d'appui Boulle "dans son jus"

Meuble d'appui Boulle "dans son jus"
1 porte et 2 étagères.
Ecaille de tortue, marqueterie en laiton et intérieur acajou.
Dessus marbre.
Bronzes (chérubins et Soleil) en façade et sur côtés.
Certaines écailles et marqueterie manquantes ou à reprendre.
Dimensions: H=111cm; l=81cm; p=38cm






 
 
 
Pendule de cheminée NapoleonIII ,marqueterie Boulle. Elle sonne les heures et les demies son cadran émaillé blanc a des chiffres romains bleus ,une aiguilles dorés, savitre est biseautée .
mouvement signé Boisgontier( Paris 4eme,rue Caumartin) ,(1850-70) .
Dimensions:Ht.22cm ,L .32 cm, P .12 cm .Diamètre du cadran 10 cm

COFFRET A JEUX

 COFFRET A JEUX Boulle



 
 
SIGNEE FOSS
RUE ROYALE

Ecritoire

 
 
Ecritoire en marqueterie boulle d'époque Napoléon III.

Belle et fine marqueterie de laiton gravé,entourage en bronze.

Les cotés sont en bois d'ébéne avec filets de lait

intérieur en palissandre avec encriers et velour de soie d'origine.

Trés bon état , vernis au tampon ; la serrure fonctionne avec sa clé. ( tout est d'origine , aucune greffe )

l : 36 cm.

p : 27 cm.

h : 9.5 cm.

lundi 8 juillet 2013

Armoire Attribuée à Nicolas Sageot


 
Armoire
Attribuée à Nicolas Sageot (1666-1731), maître ébéniste en 1706
Paris, vers 1710
Bâti en chêne ; marqueterie en contre-partie d’écaille sur fond de laiton
Legs Albert Bichet, 1920
Inv. 21919
source : musée © Les Arts Décoratifs
http://www.lesartsdecoratifs.fr/francais/


Ebéniste à l’atelier prospère installé grande rue du Faubourg Saint-Antoine, Nicolas Sageot s’est spécialisé dans la marqueterie de cuivre et d’écaille. Si son œuvre a pu être confondue avec celle d’André-Charles Boulle, dont l’influence est perceptible dans l’usage de l’écaille brune et non de l’écaille rouge, et de bronzes dorés en fort relief, elle s’en distingue par une construction plus sommaire et un dessin moins complexe. La marqueterie suit l’évolution stylistique au début du XVIIIe siècle, notamment dans l’abandon progressif du décor figuratif imité de Berain au profit de compositions plus abstraites, à rinceaux. On connaît le nom d’un marqueteur qui travaillait pour Sageot, Toussaint Devoye, qui fournissait également pour d’autres ébénistes, selon une pratique courante alors.


 

l'artisanat d'écailles de tortues



L’île de la Réunion compte 420 professionnels, de la bijouterie, de la tabletterie et la marqueterie. Elle s’efforce de valoriser ses ressources et ses traditions locales dans une démarche résolument créative et contemporaine. Pour mener à bien ses objectifs, la région s’est dotée d’un Institut Régional des Métiers d’Art (IRMA). Rattaché à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat, l’IRMA est le premier centre de formation d’excellence en artisanat sur l’île. Depuis 2009, il propose 4 formations (50 places) en partenariat avec l’École Supérieure des Arts Appliqués (Ecole Boulle) : restauration de meubles, bijouterie de haute fantaisie, tabletterie, marqueterie et verrerie d’art. Les artisans de l'île de la Réunion bénéficient d'un arrêté ministériel publié en 2000 permettant à l'artisanat d'écailles de perdurer comme patrimoine culturel local.

dimanche 7 juillet 2013

Château de Champs sur Marne Restauration des deux cassolettes fait d'après un décor de Bérain, présentées dans le fumoir.

 
Le château de Champs-sur-Marne construit au début du XVIIIe siècle fut habité par Madame de Pompadour à une notre époque..  On trouve de beau exemple de mobiliers d'époque.

 
 

dans le grand salon : Olivier photographie pour le blog



 
 
beau plateau

Lustre d'époque Louis XIV par André Charles Boulle.
Ce modèle est appelé "Luste des quatre ages".
 Cette appellation est justifiée par les quatre têtes ailées qui forment le couronnement du luste et par des bas reliefs qui représentent la petite enfance, la jeunesse, la maturité et la mort.
 
 

Dans le fumoir  une bibliothèque regroupant des livres au illustrations
representants les fêtes données à Strasbourg pour la guérison de Louis XV.
 
 
 
 
 
Restauration des deux cassolettes  fait d'après un décor de Bérain, présentées dans le fumoir.
(photo de Turing)

petite table marquetée

détail du décor en contre partie
 
 

cartel sur son socle.

reflet dans un miroir au mercure

        Cartel louis XV sur une  belle cheminée


 
détail du cartel
 
 
-
 
Cartel a la renommée dite  "Turc au turban"
 
 

 
Détail : Applique de la porte représentant Apollon et son char
 
Socle  du cartel d'époque Louis XIV
 
 
 




 

bureau Mazzarin dans la chambre de monsieur et madame

 
 

        Une vitrine marqueté de style Boulle

        détail  de la marqueterie en contre partie
 
 

Sur la  cheminée de la chambre grise, une pendule dite "à tête de poupée" d'époque Louis XIV 
en marqueterie Boulle
 
 
 
 
Statue équestre de louis XIV d'après Dujardin, son
socle est avec un mascaron représentant une tête de lion
 
"une statue équestre de louis XIX est sur un beau socle en marqueterie Boulle richement ornée de bronzes ciselés et dorés" nous indique Marie Hélène Poisson la spécialiste de restauration "Boulle"
 
 
                                
                                                           Socle plus récent
                 



Caché dans un angle de la chambre de monsieur et madame nous trouvons une commode d'époque Louis XIV, en partie décor de Berain.
 


Coté de la commode  décor est de Berain (en partie)
 
 
                               
                    "même dessin pour une commode à Londres à la Wallace collection."
 

                      
                           la commode présenté sur le pupitre digital de champs

"le motif central représente la naissance de Vénus"
 
                                                       
                                                                    même dessin pour la commode de Londres.
 
 
 
 
 
 
 
 
premiers visiteurs  dans les salle du château de champs sur Marne depuis
six ans de restauration...
 
 

 
plan des jardins de champs sur marne dessinés par Claude Desgots (petit neveu d'André le Nôtre).
 
 
 
 
 
 
 
 



http://www.monuments-nationaux.fr/fr/actualites/a-la-une/bdd/actu/1295/reouverture-du-chateau-de-champs-sur-marne-//